09 novembre 2008

"Au bras du temps"

..
Marcher au bras du temps
le grand maître des illusions.
Il raconte des histoires
où le merveilleux n'est pas exclu.
Le grand prestidigitateur
par excellence
sa baguette magique
dans le spectacle du monde.
.
Marcher au bras du temps
l'heure, dit-il
parcelle de seconde
pour le hérisson ou la tortue
qui traverse le chemin.
Un siècle pour l'éphémère
" Tu sais je deviens tangible
quand la mémoire défaille
et disparaît quand elle s'anéantit"
Simultanéité insaisissable
.
Oh ! Temps immuable
Oh ! Bon vieux temps
des constellations
et des soleils couchants.
Marcher au bras du temps
en chantant gaiement.
Ah! Le temps des rêves !
Le temps de vivre !
le temps d'aimer.
au coeur du temps
à tous les temps.
.
Je viens de recevoir ce poème d'Henri Nogues que beaucoup d'entre vous maintenant connaissent. J'ai ressenti comme lui. Vous aussi peut-être...
Et je termine cette semaine en beauté ....: J'ai reçu un oscar immérité, outre-atlantique : en allant sur ce site, vous pourrez le vérifier :

http://lescarnetsbleus.wordpress.com/

Vous découvrirez ainsi un site merveilleux.

31 commentaires:

Encre a dit…

Que racontes-tu là, un Oscar "immérité"??? Tu remets en question l'importialité du juge?? ;-)
Merci de nous aider à voir le beau en tout et en chacun. Tu es un passeur qui nous amène vers d'autres rives pour y complempler ce monde d'un point de vue plus large et appaisé.
Merci aussi à ton ami, Henri Nogues

Laudith a dit…

Toute récomprense est toujours méritée...

Cela ne m'étonne pas, tu nous emmènes toujours de par tes mots dans des endroits où l'on aime rêver.

Merci pour le partage de ce nouveau poème de ton ami, un texte qui nous fait voyager dans le temps, avec le temps, en prenant le temps...

Bisousss en te souhaitant un agréable lundi Herbert.

Fanzesca a dit…

Cette récompense est largement méritée Herbert, à n'en pas douter. Et je t'en félicite.
Pour accompagner ce poème, tu as su choisir une musique qui joue avec le temps, comme les mots de ton ami.
je ressens aussi comme toi et lui cette inégalité du temps qui s'enfuit plus ou moins vite, selon ce que l'on est, ce que l'on vit et la longueur du chemin parcouru ...
Je le trouve très beau !
Bon début de semaine Herbert, malgré la pluie.
Je t'embrasse très fort

Solange a dit…

Je crois aussi que ce prix est bien mérité, le plaisir de te lire et tes commentaires toujours à propos sont stimulants.Le temps un sujet qui nous tient à coeur moins il nous en reste.

camomille a dit…

Toutes mes félicitation Herbert l'oscardisé (rires).... Bien joli poème... Bonne soirée et bises amicales !

jean-philippe a dit…

je ne connaissais pas Henri Nogues et cette découverte poétique et élégante dans les mots me ravit !!

je vous salue Herbert ! merci pour la qualité de ce lieu !
je vous offre en échange une chanson issue de mon petit répertoire :
http://www.wat.tv/audio/insoumis-11shb_11shc_.html

j'éspère de tout coeur qu'elle vous plaira !

à bientot !!

Viviane a dit…

Un bien joli poème!
J'aime le sens donné à "marcher au bras du temps"
Bonne soirée
Amitié
Viviane

Françoise a dit…

Bonsoir Herbert,

Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu envie de revenir faire un tour chez toi ce soir. Il me semblait bien que j'allais y trouver de nouveaux mots.

Merci pour ce joli poème d'Henri Nogues que l'on connaît bien maintenant et que l'on apprécie.
Marcher au bras du temps, tantôt à vive allure, tantôt lentement. C'est vrai, le temps peut être inégal. 1 heure peut paraître affreusement longue, et parfois terriblement courte.
Mais surtout, et ne l'oublions pas, prenons le temps de vivre et le temps d'aimer.

Quant à ce prix, Herbert, ne sois pas modeste, tu le mérites vraiment.

Bonne soirée et douce nuit à toi.
Je t'embrasse fort.

Muse a dit…

Hé hé Herbert le trop modeste qui nous donne à penser et à réfléchir avec la complicité de son ami Henri... marcher au bras du temps, compagnon des bons et des mauvais moments!

Chantal a dit…

Bonjour Herbert
Félicitation pour ce prix mais tu sais très bien que tu le mérites. Toujours tu nous enrichis quand on passe chez toi, pour ça merci!
Et pour le temps: tant que le temps nous laisse le temps, alors on est riche de plein de choses.
Un gros bisou à toi, je te souhaite une agréable journée
Chantal

Viviane a dit…

Bonne soirée
Amitiés
Viviane

Marguerite-Marie a dit…

c'est vrai qu'i faudrait marcher au bras du temps sans vouloir qu'il s'arrête ou passe plus vite. nous sommes souvent assez fous pour le croire élastique .

Camo la rêveuse a dit…

Une journée bien grise... Un temps de novemenbre... Bonne soirée Herbert et passe un bon mercredi. Bises amicals !

LE CHEMIN DU BONHEUR a dit…

Pourquoi écris-tu immérité ? Tu ne peux dire celà ! Mais je sais que ta modestie te pousse à te cacher derrière les mots des autres. La modestie est-elle un défaut ?
Chaleureusement
Joëlle

Viviane a dit…

Bonne journée
Pas d'arc-en-ciel, il fait trop mauvais temps
Amitiés
Viviane

loulou a dit…

bjr mon fidéle ami, que deviens tu?
je ne trouve pas les mots pour te remercier herbert mais je pense ke ta fragilité et ta sensibilité peuvent comprendre ce ke je ressens...
herbert est ce ke je pourrais avoir ton adresse msn?
j'attends ta réponse et gros bisous cher ami

camomille a dit…

Encore une journée si triste.... Le ciel pleure sans arrêt. Vivement le printemps, mais que le temps va me paraître long... Bonne soirée Herbert et bises amicales de camo.

jean-philippe a dit…

bonsoir Herbert ! je tenais à vous remercier pour votre commentaire très touchant sur "Insoumis" . Je suis très touché par ce que vous me dites ! vraiment !! merci infiniment c'est très encourageant !!
je vous souhaite une agréable soirée !

Françoise a dit…

Comme je le disais plus haut, il faut prendre le temps... prendre le temps, par exemple, de venir te souhaiter une belle et agréable journée, Herbert.
Merci à toi pour tous tes mots.
Je t'embrasse fort.

Mathilde a dit…

"Ah bonsoir, bonsoir, bonsoir mon bel ami venu me voir au clair du soir

Toi qui reviens toujours pour me rendre visite.."

C’est notre chanson, tu te souviens? Je devrais remplacer soir par matin.... (Chanson Corse, je te fais grâce des paroles en Corse pourtant si jolies)

Ainsi, mes supers lunettes ne te plaisent pas? ... sourire... C'est pourtant bien moi, je t'assure... La dernière année de vie de mon carlin, il y a donc 2 ans.... Dans les marais de la Brière....

Je t’embrasse Herbert. Merci de tes visites, merci….

Bonne journée à toi.

Solange a dit…

Bonjour Herbert, merci pour tes assiduitées.

Marie du Nord a dit…

Tu mérites tout à fait ce prix Herbert et j'en suis vraiment heureuse pour toi et très fière d'être ton amie.
Bonne soirée.
Je t'embrasse.

camomille a dit…

Temps toujours aussi gris mais j'ai trouvé la solution, en parlant du bleu du ciel sur mon blog... Bonne soirée et bises amicales Herbert !

Viviane a dit…

Juste un petit coucou!
Viviane

Fanzesca a dit…

Je viens te remercier Herbert pour ton humour dans mes chuchotis, je reviens écouter cette musique étrange qui m'emporte dans les mots de cette poésie, je reviens te donner un peu de mon ciel bleu, et surtout je reviens t'embrasser.
Merci Herbert pour tes nombreux passages.
Bonne et douce soirée

Anonyme a dit…

Quand on est chez "toi" on est bien...Tes choix sont toujours si porteur de sens et de sentiments si profond, une harmonie naturelle, bienveillante même si elle est parfois mélancolique...Le temps me parle en ce moment, c'est mon heure, juste une pause, pour pouvoir repartir de plus belle, Merci pour ton partage. Btb

LE CHEMIN DU BONHEUR a dit…

Un petit bonjour en passant pour prendre de tes nouvelles
Je t'embrasse
Joëlle

Marie du Nord a dit…

eh hop! c'est moi
Je viens te souhaiter un bon week end Herbert.
Je t'embrasse.

Solange a dit…

Je passe te souhaiter une belle fin de semaine. Je t'embrasse.

camomille a dit…

Désolée de ne pas être passé te souhaiter une bonne soirée, mais la forme n'était pas au rendez-vous hier... Merci, mille mercis pour tes mots toujours aimables... Bon après-midi Herbert et passe un bon dimanche. Bises amicales de Pau ensoleillé ce matin, mais le gris a repris possession du ciel...

herbert a dit…

à tous vos messages, je suis si sensible.
Et je vous en remercie tant.
Mais vous le savez maintenant.

Loulou, comme je suis heureux de te" revoir". J'ai tant d'espoir pour une fleur que tu sentiras, pour toi seule. Et ce n'est pas moi
qui te l'aurai offerte..et tant aussi pour ton avenir.