03 décembre 2011

L'Homme qui vivait ailleurs

Merci beaucoup
pour tous vos messages


Il dirigeait souvent ses pas en des espaces
où personne encore n'avait laissé de traces
comme dans un monde que lui seul connaissait
secret de sa pensée semence de blé frais


Même le temps n'habitait son domaine
la fleur pour la vie était souveraine
les oiseaux sous l'olivier de la liberté
chantaient l'Ave Maria en toute sainteté


De jour et de nuit son regard illuminé
donnait un relief à son chemin de piété
une croix au loin scintillait comme une étoile
plénitude d'une pensée qui se dévoile


Il semait du bonheur comme le grand semeur
et refusait que son geste fût à l'honneur
en s'agenouillant sur la plage de son gré
secret de sa pensée semence de blé frais


Homme venu d'ailleurs
d'un futur antérieur
d'un présent attendu
étant le bienvenu


Je suis très sensible à votre geste à l'égard d'Elisa.Pas plus que vous je ne connais le résultat de ce concours et ce matin encore on pouvait voter...
Je pense à vous toutes et à vous tous en cette période qui nous achemine vers les lumières de la terre et du ciel.
En raison  d'une bronchite sérieuse, il ne me sera pas possible de passer chez vous pendant quelques jours.
J'en suis désolé...

47 commentaires:

NanouB973 a dit…

Une seule envie, rencontrer cet homme venu de nulle part ...

sans doute sème y-il le bien autour de lui, mais personne ne sait que c'est lui....
Mais.. cela pourrait être TOI
je retourne de ce pas voter encore pour Elisa... que je connais grâce à toi

merci de ta gentillesse Herbert, elle nous fait du bien, elle me fait du bien

Tendresse amicale

Barbara a dit…

elle est très mystique
je trouve
cette poésie

tu vois
chacun
derrière les mots
met ce qu'il ressent
ainsi va l'universalité
de la Poésie

..;
en plus ça tombe "à pic " oui c'est demain qu'on plante le blé par ici ;o)

Barbara a dit…

merci !

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

Bonsoir Herbert
J'aime beaucoup ces mots là
"les oiseaux sous l'olivier de la liberté " mais je pense que tu t'en doutes*
TU sèmes aussi le bonheur Herbert avec tes mots et ton grand ♥
alors tant que le chemin de ton blog est tranquille et accessible je serai là avec toi
Je te souhaite une belle soirée
PUIS pour Elisa et bien je suis heureuse de passer la voir et j'espère que tout sera ok pour elle et son blog
BISOU d'une rose rose ce soir

Elisa a dit…

Cou cou Herbert,
Je pense... quel bonheur de rencontrer un tel personnage.
Surtout, dans cette époque proche à Noël et à la fin de l´année.
C´est le moment de réfléchir, de faire des plans, de se reunir et de se rencontrer.
Merci pour tes mots et pour tout. Tu le sais bien!
Je t´embrasse
Elisa, en Argentine

Laudith a dit…

j'aime cet homme venu d'ailleurs, j'aime tes mots et venir les lire est chaque fois un réel plaisir.

Je te souhaite un agréable week-end.

Je t'embrasse très fort cher poète breton.

Marie LC a dit…

J'aime cet homme venu d'ailleurs, j'aime que l'on sache accueillir le passant, l'égaré, le mendiant ou simplement celui qui est là, l'espace d'un instant.

Marie LC a dit…

Pardon Herbert, je me suis trompée dans l'url de mon site et du coup ça renvoie chez quelqu'un d'autre. Je corrige ci-dessous.
Amicalement.
Marie

Paloma a dit…

Bonsoir Herbert,
Tu dînes, c'est sûr, pour moi c'est encore très tôt (nous, on dîne vers 21 heures...) c'est pour cela que j'ai allumé l'ordi et je t'écris... J'ai bien vu le blog d'Elisa, c'est magnifique, il y a beaucoup de coins du monde que je connais moi aussi et j'ai passé un très agréable moment... j'espère qu'elle aura de la chance.
Oui, c'est le temps de Noël, je sens qu'il s'approche de nous et j'adore cette période de l'année si gaie pour moi car tous mes frères et soeurs (5, un garçon et quatre filles!!) sommes ensemble, avec nos enfants, enfin, comme tout le monde... c'est toi sur ta belle et étrange photo?

Bisous et bonne soirée,
Paloma.

Marguerite-marie a dit…

tu commences à ouvrir les petites fenêtres du calendrier de l'avent et aujourd'hui celle-ci nous emplit de sérénité,la semence germera et donnera du bon grain chassons l'ivraie de nos pensées, profitons de tes mots.
je t'embrasse

Laure a dit…

Cet homme venu d'ailleurs nous apporte joie et sérénité...
Merci Herbert... bonne fin de journée.
Bisous Laure
http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

Roger Gauthier a dit…

Herbert, quelle poésie. Chocs des mots, surprise des quatre derniers vers qui laissent songeur :

Homme venu d'ailleurs
d'un futur antérieur
d'un présent attendu
étant le bienvenu


Une poésie qui n'est pas vide, et qui laisse à réfléchir.

Roger

Marité a dit…

Bonsoir Herbert
Je t'ai reconnu, c'est de toi qu'il s'agit...
Poète et père Noêl à tes heures :-))))
Je t'embrasse.

micha a dit…

Elisa, normal d'y réagir, quant à ton comm, lis-tu si bien mes vers de fantaisie?
bisous non troublés;-)

Gwendoline a dit…

bonsoir!Herbert! cette étoile qui scintille ça me rappelle quelqu'un!un homme du futur antérieur, il est plein de contradiction alors!!comme disait COCTEAU, son passé n'est peut-être pas simple et son présent n'est qu'indicatif!bon dimanche! bizz

Lady Jo a dit…

Bonjour Herbert,

Les hommes viennent toujours d'ailleurs...
J'attend impatiemment une petite femme qui va naître à la mi février, ma nouvelle petite fille...que deviendra t'elle dans sa vie future ? telle l'homme venu d'ailleurs... !!!
Gros bisous mon Herbert préféré !
très bon dimanche

chantal a dit…

Bonjour Herbert,
Beaucoup attendent le passage de ce grand semeur de bonheur, même s'il vient d'ailleurs, il sera le bienvenu ....... Il ne veut pas d'honneur, c'est normal, c'est un esprit sage !!!
Je t'embrasse très fort mon bohème et je te souhaite un agréable dimanche

Nature et Liberté a dit…

Bonjour herbert,
Puisse le bonheur semé par cet homme nous atteindre.
J'espère qu'Elisa sera la première comblée.
Bon dimanche à toi, bisous.

A VOS COULEURS a dit…

L'homme qui vivait ailleurs accrochait des étoiles
aux portes des lumières...
Il me semble le deviner...
La photo est belle,
derrière les couleurs,
sous les néons du cirque
D'une piste aux étoiles
le magicien sur son échelle...
Est il clown, saltimbanque ?
Allumeur de réverbère ?
Nul ne sait mais... depuis...
Le carrousel a reprit sa musique
et les chevaux de bois
tournent, tournent, tournent... à nouveau
et cheveux dans le vent
chante, chante, chante...
Le Pierrot fardé
sous la lune rousse...

Bon dimanche
bises en passant

Paloma a dit…

Oui, Herbert, j'y ai été deux fois, la première fois j'étais étudiante à Madrid et j'ai passé là la fin d'année de 1987 avec mes camarades et la deuxième fois 10 ans après avec mon mari et mon fils en 1997 (Hugo n'avait que 6 ans et on a vu avec lui les lumières de Noël à Madrid et la ville illuminée, très jolie...). C'est un moment magique et de joie incroyable, tout le monde oublie les chagrins et mange ses raisins et boit du champagne...
Gros bisous,

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

Herbert je te souhaite une belle soirée bisou

Oxygène a dit…

Beaucoup de paix et de douceur émanent de ton poème. Merci Herbert pour ce beau partage de tes mots.
Bisous

Tootsie a dit…

Comme on attend le Messie ...

Yeodi a dit…

Jouez hautbois
Résonnez, musettes...

Françoise a dit…

Bonsoir Herbert,
Je crois bien le connaître cet homme qui vivait ailleurs, ou bien celui auquel je pense, lui ressemble beaucoup.
Qu'il continue à semer du bonheur, car on n'en a jamais de trop. Il sera toujours le bienvenu où qu'il aille.
Je te souhaite une belle fin de dimanche, Herbert, et je t'embrasse très fort.

Bonheur du Jour a dit…

J'aime bien lire cela : semer le bonheur...
Bonne semaine !

Barbara a dit…

très bonne semaine !

Paloma a dit…

Bonjour Herbert,
Oui, je vous montre ce que j'aime de ma ville, mais il manque encore une troisième partie... dans quelques jours...
J'aime surtout les vieilles portes en bois ou en fer, les balcons, les maisons propres (je veux dire sans beaucoup d'artifices) et l'architecture propre de ma région, en bleu et blanc, oui, j'aime ça... je suis une personne assez facile mais avec des idées très claires sur la vie et ce n'est pas facile que "je descends de mon âne" (c'est en espagnol, j'ai traduit mot à mot, c'est comment en français?)je veux dire que je suis têtue, voilà!
Si vous venez quelque jour me rendre visite, je vous montrerai tout cela!!!
Bisous,
Paloma
Ça caille chez nous, le soleil ne fait rien!!! On part pour Tolède chercher Hugo qui vient à Valdepeñas pour une petite semaine... Moi j'ai quelques jours de congé aussi...

Cergie a dit…

C'est donc un homme de passage qui n'a pas de chez soi ou qui fait son chez soi de n’importe où où il va, où il pose son pied et l'enlève après avoir amené du rêve, en levant le camp. Et ensuite derrière lui il ne reste rien qu'un beau souvenir qui lentement s'efface....
Une bonne et belle journée à toi, Herbert, et une bonne semaine de l'avent
(Je t'embrasse et je m'en vais....)

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

COUCOU Herbert
donc ce soir sur le bateau bien il faudra prévoir des couvertures je pense de plus il y a pas mal de vent
Donc pas besoin de Capitaine je pense!!
Je te souhaite aussi une belle soirée

Cergie a dit…

Que tu es gentil, Herbert ! Je suis juste allée acheter des couches tailles 2 (>6kgs) et de l'eau et toutes ces choses nécessaires à un bébé ! En réalité, je suis une intérimaire du blog c'est vrai, je vais moins être présente si on peut dire que je l'ai beaucoup été... Jusqu'à l'année nouvelle !
Je te r-embrasse pour ta peine...

Jerry OX a dit…

Bonsoir Herbert ! Un homme vagabond et libre d'aimer et de croire ! Il a la foi il te ressemble beaucoup . "les oiseaux sous l'olivier de la liberté
chantaient l'Ave Maria en toute sainteté" . La liberté Oui!!

Belle soirée à toi .

En fraternité !

SONYA a dit…

belle semaine Herbert$
qu'elle soit ponctuée de belle surprises

.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°•.

micha a dit…

bonne soirée

Solange a dit…

Semer du bonheur, c'est garant d'une bonne récolte. On peut vivre ailleurs et être tout près quand même.Un poème qui porte à réflexion. Bonne semaine herbert, bisous.

Michelaise a dit…

A la fois sauvage et illuminé, plein de sagesse et rêvant d'ailleurs, il est "beau" cet homme serein et pourtant inquiet que tu nous décris

Marie a dit…

Herbert

Cet homme marche sur les traces de personne !!! Il invente son chemin, il le suit, il regarde et observe.
Il est comme un enfant qui vient de naitre, avec en prime !!! tout le bénéfice de ses expériences passées.
Bisous Herbert

Malou a dit…

Merci Poète pour cette rencontre douce avec cet homme venu d'ailleurs. Et pourtant, il me semble l'avoir croisé au détour d'une étoile, ce regard de lumière, cet être de liberté, ce semeur de bonheur, ce traceur de chemin. Merci à toi. Bises salinement iodées.

NBC a dit…

J'aimerais croiser cet homme venu de nulle part, il doit avoir dans le regard une grande humanité et ça manque parfois de nos jours
Un beau texte
Belle journée Herbert
Bises

yves1947 a dit…

Bonjour Herbert
c'est un très beau texte à lire et relire sans modération......merci pour le partage
bonne journée
En amitié

Grimimi Sue a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Grimimi Sue a dit…

Bonjour Herbert,

Il y a tant d'espoir dans ta poésie, tant de mots qui donnent un sens à la vie. C'est un très beau message. Merci!

Je veux de dire sincèrement un gros MERCI pour tes précieux cadeaux déposés gentiment par ma fenêtre ouverte.

Beaucoup de becs chinois

Tootsie a dit…

Un Doux_Dingue avec la tête dans les nuages ???

Yeodi a dit…

Mais naaaaaaaaaaaan!! Tootsie, tu n'y'es pas du tout

je crois plutôt que nous avons ici l'évocation parfaite du Petit Prince de Saint Exupéry ...

à moins que ce ne soit l'écrivain lui même

mais ça c'est une autre histoire

Malou a dit…

Une tite bise sucrée-salée en passant, ami Herbert. Vas-tu mieux? A très vite, j'espère.

✾ ✿ FRANCE ❀ a dit…

Herbert je passe te dire bonsoir et je vais me reposer
Vivement que tu reviennes mais en forme
BISOU

Malou a dit…

alors, ton rétablissement ? ça va mieux ? bises à toi.