11 mars 2009

" Songe musical "

.
Ce billet sera uniquement consacré à Henri Nogues, peintre et poète, ancien professeur d'Arts plastiques d'un de " mes " lycées ". Beaucoup d'entre vous le connaissent déjà.
Je vais diffuser un extrait de la lettre que je viens de recvoir de lui, en réponse à la mienne, ainsi que le poème qu'il m'a adressé.
J'ai envie de partager ces quelques moments avec vous.
.
" Nous sommes les abeilles
de l'invisible. Nous butinons
éperdument le miel du visible
pour l'accumuler dans la grande ruche d'or
de l'invisible"
( extrait des élégies de Duino )
.

Le 2 mars 2009

Mon si cher ami

Cela a été un véritable ravissement de vous lire. Un véritable bonheur. Et j'ai beaucoup aimé " le crépuscule est le vestibule de l'aube ".

L'éveil et le sommeil sont frères en poésie. Ils se complètent absolument. Et le plein sommeil procure des images fantasmatiques surréalistes

Et voici un texte dernier né où le merveilleux triomphe. Et je songe au réel et au lien organique entre réel et imaginaire. Et l'imaginaire n'advient que lorsque l'échange avec le réel a atteint son point culminant de l'ex-tase.

Voici mars...les premiers émois, les premiers recueillements devant la vie qui revient et, malgré tout, comme vous le dites si bien " tout semble triste dans cette société de la désespérance ".

Mais continuons nos parcours initiatiques dans l'approche du beau et du mystère( et là suit la citation transcrite sous l'illustration ).

A bientôt la grande joie de vous lire...etc..

Et voici son poème .

.

Songe musical

.

Il empruntait, allegretto

les sentiers des altitudes

à la découverte

des sites fabuleux.

Une brise aimante

lui caressait le visage

et il fredonnait

inlassablement

un air de " Toccata et fugue "

de J.S. Bach

qui le ravissait infiniment.

Songe musical

Le long des sentiers des altitudes

des fleurs s'ouvraient

qui l'acceuillaient

avec Toccata et fugue

il s'extasiait

devant les horizons transcendants.

Et soudain la nuit.

Et un ciel étoilé

d'une incomparable beauté

s'est offert

à ses yeux éblouis.

Songe musical

Devant lui sur la table

sa lampe s'est éteinte.

Un oiseau de nuit

frappe à sa fenêtre.

Ah! Quel songe

et quelle musique.

.

Henri Nogues. Février 2009.

64 commentaires:

Camo la rêveuse a dit…

Bonsoir Herbert... Comme le dit Mr Nogues : Ah quel songe... Superbement écrit, délicieuse musique des mots... J'aime beaucoup. Je te souhaite une bonne soirée ! Bises amicales !

Marie du Nord a dit…

Malgré l'inquiétude que nous ressentons tous pour l'avenir de nos enfants et petits enfants, continuons d'espérer.

Bonne soirée Herbert
Je t'embrasse.

A VOS COULEURS a dit…

Je passe lire en silence..
Merci du partage.
Bisou

Françoise a dit…

Bonsoir Herbert,
Tu as eu raison de vouloir partager cet écrit et ce poème avec nous. Henri Nogues est ton ami, il est le nôtre aussi. Nous sommes sensibles à ses mots. Pour ce soir, je retiendrai ceux-ci : L'éveil et le sommeil sont frères en poésie. Ils se complètent absolument....
Je reviendrai lire son poème pour mieux m'en imprégner.
Tu sais, en lisant ses mots, je ne suis pas étonnée que vous soyez amis...

Bonne fin de soirée et douce nuit, à toi, Herbert.
Je t'embrasse fort.

azuldelmar a dit…

Allô Herbert,
Ton ami Henri et toi ont des choses en commun je pense.
Peut-être une même vision sur la vie et le monde.
Bisous.

Solange a dit…

C'est vrai qu'il y a beaucoup de similitude entre vous deux. Tu as bien fait de nous présenter ce beau poème. Il y a toujours de belles choses à lire chez toi.

Encre a dit…

Je lis les commentaires avant d'écrire le mien et suis sidérée de voir à quel point nous avons tous pensé à peut près la même chose.

J'allais écrire : "Quelle chance tu as d'avoir un tel amis. J'ai la chance de t'avoir et de l'avoir à travers toi."

Qu'à découvrir le réel l'imaginaire puisse un jour fleurir et exploser, c'est pour moi une parole d'espréance. Que tout reste à venir, à découvrir, et que cela soit dit par un voyageur qui a vu, cela m'atteint comme une promesse inouie et un appel à la persévérance.

Merci à toi, à ton ami et à Bach.

Marguerite-Marie a dit…

je crois que tout a été dit et bien dit. Une musique que j'aime (je suis une inconditionnelle ou presque de Bach), des mots et ceux de ton ami. Bonne journée
je t'embrasse

Muse a dit…

Quand l'amitié se fait complémentarité. Merci Herbert de nous donner à lire ces belles lignes.
Quant à Bach on ne s'en lasse pas!

Viviane a dit…

Ce sont des mots magiques, des mots qui chantent, merci de nous faire partager ce bonheur
Bisous
Viviane

corinne a dit…

Coucou, un joli songe avec beaucoup de douceur
C'est beau est magique un ciel étoilé, il attire toujours notre attention
Très joli
bisous

Camo la rêveuse a dit…

J'arrive de plus en plus tard et je m'en excuse Herbert... Bonne soirée et douce nuit. Bises amicales !

yves1947 a dit…

Je te remercie Herbert de nous faire partager ce très beau poème de ton ami Lire ce texte en écoutant la musique de Bach est une pure merveille.
Bonne soirée.
Amicalement Yves

Cergie a dit…

Le poème d'Henri, je l'interprète ainsi, je me trompe peut-être : on a besoin d'un cheminement un peu insouciant avant de parvenir à un éblouissement, une découverte et ensuite on arrive à un apaisement. Est ce la parabole d'une vie, tout simplement ?

Solange a dit…

Un petit bonjour en passant.

Viviane a dit…

Je viens te souhaiter une bonne soirée.
Une de mes amies a vécu dans le château de Lévis-Mirepoix, ses parents étaient gouvernants et majordomes du Duc.
Un gros bisou
Viviane

Laudith a dit…

Quel bonheur que tu as d'avoir un tel ami et lui de t'avoir, son texte est magnifique et sa lettre très touchante.

L'amitié est une denrée rare qu'il faut garder précieusement.

Gros bisous cher poète, je te souhaite un excellent week-end.

Sophie a dit…

Bonsoir Herbert!!

Je passe en souriant et en chantant te souhaiter une bonne soirée mais aussi un excellent week-end dans ton petit coin de terre bleue...
A bientôt, bisous ^^

Vagabondage a dit…

Et comme l'oiseau de nuit je viens à ta fenêtre Herbert! regarder tes mots!

"les yeux éblouis"..

Et c'est tellement agréable de revenir...

Je te souhaite un bon WE Herbert! je tembrasse.

yves1947 a dit…

Un passage sur ton blog afin de relire tes textes et d'écouter la musique de Bach
Je te souhaite un bon week-end end Herbert
Amicalement Yves

Flo de Sendai a dit…

Coucou Herbert, apres une petite absence due a la vie (!), me voici de retour, et je suis bien contente de retrouver ton blog poetique....beau l'orgue !

Bon week-end et bisous de Flo !

Françoise a dit…

Un petit passage par chez toi, Herbert, pour te souhaiter un agréable week-end.
Merci pour tes mots laissés chez moi. Je les apprécie toujours autant.
Je t'embrasse fort.

Camo la rêveuse a dit…

Bonjour/soir Herbert ! A trop songer je perds mon temps et n'en ai plus pour passer sur les blogs. Bonne fin de journée et passe un bon dimanche. Bises amicales de camo !

Chess a dit…

Les âmes artistes se retrouvent dans les cieux et sur le Net, on comprend que vous soyez amis :)

J'ai, comme d'hbitude,apprécié ces mots en musique et spécialement que "L'éveil et le sommeil sont frères en poésie" qi m'a fait sourire tellement c'est si bien dit :)

Merci encore une fois por ton partage et générosité !

Bisous

jalhouse a dit…

Bonjour mon Cher herbert .....

Magnifique songe musical..
Bien jolie découverte que ce Monsieur Nogues .
Songer fait du bien ... Il est parfois indispensable de s'y perdre ...

je t'embrasse .

Viviane a dit…

Je te souhaite un bon dimanche
Bisous
Viviane

Chantal a dit…

Bonsoir Herbert
Je lis et relis le texte de ton ami poète. Si c'est un songe, il est merveilleux
Quant à la musique de Mr Bach, il n'y a qu'à se taire et écouter en silence.
Merci de partager cela avec nous
Bonne soirée, douce nuit à toi Herbert
Avec toute mon affection, gros bisous
Chantal

corinne a dit…

Coucou, oh c'est vrai que ce n'était pas facile de trouver que la miss avait tomber son gant, je l'admets,
suis-je pardonner ???? (lol)

Par contre, il y a une petite chose que je ne comprends pas, soit que j'ai attrapé un cop de soleil cet après-midi, soit je suis fatiguée ! ! !!
pourquoi Patrice devrait penser à sa soeur ???? je réfléchis mais je ne vois pas

Camo la rêveuse a dit…

Je suis triste de la défaite de nos rugbymans... Pfff du n'importe quoi. Bonne soirée et merci Herbert, toi au moins tu me comprends !!!!! Bises amicales !

Marouscka du temps qui passe. a dit…

Bonsoir Herbert,

« Au jour le jour » Je lis, grâce à toi qui nous les fais partager, des textes forts mais également empreints de sensibilité, de douceur.

Ces mots, ceux de tes amis poètes ou les tiens, on le pouvoir de réchauffer les coeurs.

Vraiment !

Merci Herbert.

Amicalement.

Do.

yves1947 a dit…

Bonjour Herbert.
C'est très agréable de relire ton texte en écoutant religieusement cette douce musique.
Merci pour tes commentaires sur mon blog.
amicalement Yves

esperance a dit…

super d avoir un tel ami

je t embrasse bonne semaine


merveilleuse la toccata

bises

Viviane a dit…

A priori .... Je ne sais pas si je pourrais trouver autant d'arguments pour a posteriori!!!!
Bisous
Viviane

Kriska a dit…

Lecture qui laisse songeuse...
Bonne fin d'après-midi, Herbert !

jean-philippe a dit…

voilà un billet de grande qualité !! un joli songe musical (ah !! ce cher jean Sébastien Bach !!) et des mots délicieux et forts bien agencés . Cette correspondance littéraire me réjouit car (et tu le sais Herbert) j'adore les mots ainsi que la musique (classique, rock , pop ,variétés ...) et la musique des mots est toujours un grand moment de réjouissance .
merci Herbert et belle semaine à toi !

Chantal a dit…

Bonsoir Herbert
Et oui, je reviens déjà relire ce texte qui ,si je ne dors pas cette nuit, entraînera mon esprit dans le ciel étoilé et m'inspirera, je l'espère
Je t'embrasse affectueusement mon Bohème
Chantal

Laudith a dit…

Je galère avec mon ordi, il a failli passer par la fenêtre de mon bureau... Ah ! les joies de l'informatique...

Juste de passage pour te souhaiter une belle semaine.

Gros bisous cher poète.

Sophie a dit…

Bonsoir Herbert!!

Du plat pays qui est le mien, je passe te faire un coucou et déposers sur chacune de tes joues un baiser amical...Je te souhaite aussi une très belle semaine...
La discrétion m'habite car je crains pour ce qui est précieux... ^^
A bientôt, bisous ^^

Marouscka du temps qui passe. a dit…

Bonjour Herbert,

.Je voulais en retour te remercier pour ta fidélité, ton talent tous ces merveilleux poèmes que tu nous fais partager.

Pour la petite histoire. Lorsque j'avais 18 ans.... Il n'y a pas si longtemps : - )
J'écoutais en boucle, dans ma chambre, la Toccata et fugue en Re mineur de Jean-Sébastien Bach. J’entrais immanquablement en transe.

Je me revois encore…. Cette Toccata est restée gravée dans mon esprit. Lalala…lalalalalala….lalala...lalalalLA. : - )

Merci encore et encore Herbert pour ces agréables instants que je passe lorsque je suis chez toi.

Soit dit en passant j’aime encore Bach et quelques autres musiciens classiques.

Bises amicales.

Do

Julie a dit…

La lecture de ce poème me transporte. Le réel et l'imaginaire s'accordent, le réel et le vituel se superposent... alors je te vois tel qu'il décrit l'homme et j'entends, oui j'entends cette musique.
Je ne rêve plus, je vis.
C'est aussi à toi que je le dois.

Merci pour ce partage.

Bonne soirée mon cher Herbert!

Alivia a dit…

Connivence, un moment de partage, l'instant où les mots volent de concert avec de la même force... des notes en sourdine qui feutrent l'air de poésie , moment émouvant.. mélancolique..et beau.. merci .. je t'embrasse.

Camo la rêveuse a dit…

Un petit passage pour te souhaiter une bonne soirée Herbert... Merci pour tes passages bien plus réguliers que les miens.. Je vais essayer de mieux faire... Bises amicales !

yves1947 a dit…

Bonsoir Herbert
Je te remercie pour les commentaires que tu fais régulièrement sur les cartes postales.
Amicalement Yves

Chez Francine Chauvet a dit…

Ces mots de l'invisible où nous pansons nos plaies du visible.

Merci de nous avoir présenté cet ami.

Lyse a dit…

Je viens te faire un petit coucou pour te remercier de tes passages d'amitié sur mon blog
pour ce regard bienveillantavec lequel tu regardes mes mots

Je te lis souvent en silence

Un bonheur que de découvrir ton ami Henri Nogues, une poésie claire qui ouvre les portes des songes


bisous pour toi mon petit poète

Azuldelmar a dit…

Bonjour Herbert,
Merci de ton passage chez moi.
Bises.

Camo la rêveuse a dit…

Bonne fin de soirée et douce nuit Herbert... Bises amicales de camo !

corinne a dit…

n petit passage pour te souhaiter une elle nuit
bisous

Chantal a dit…

Bonjour Herbert
Je viens te souhaiter une agréable matinée et je te dis à plus tard
Un gros bisou pour toi
Chantal

Julie a dit…

Il me semble mon cher Herbert que le printemps prend tout ton temps.

A quand une prochaine note???

Bisous ensoleillé!!

Viviane a dit…

Je te souhaite une bonne journée!
Tu sais les vieilles photos en noir et blanc, je les avais totalement oubliées, quand je les ai retrouvées ça m'a fait tout bizarre, je n'avais presque plus pensé à cette année passée là-bas. Finalement je suis contente de les faire partager, elles nous montrent un pays et une époque que peu de personnes connaissent. J'en ai beaucoup et j'en mettrai quelques unes de temps en temps.
bonne journée
Bisous
Viviane

Camo la rêveuse a dit…

Alors Herbert les mots étaient d'usage courant.... Un bon test je trouve... Je ne pense pas que beaucoup aient eu 0 faute. Bonne soirée et bises amicales !

Marie du Nord a dit…

Je te souhaite une bonne fête Herbert et un excellent week end.
Je t'embrasse.

Françoise a dit…

Oui, tout comme Marie, je viens te souhaiter une bonne fête, Herbert ! Et j'en profite pour relire les jolis mots qui sont chez toi, et écouter cette belle musique...

Belle journée à toi, Herbert, et bon week-end.
Je t'embrasse très fort.

corinne a dit…

coucou avec un peu d'avance ,je t'envoie de gros bisous et printaniers pour te souhaiter un excellent week-end

bisous

Marguerite-Marie a dit…

merci de tes visites . Bonne fin de semaine avec le soleil .
je t'embrasse

Solange a dit…

Je suis venue relire et comme l'oiseau je frappe à la fenêtre pour te dire bonjour.

jalhouse a dit…

Je passais t'embrasser au cas où .....

Sophie a dit…

Bonjour Herbert!!

J'espère que ta semaine s'est bien déroulée et ce sous un ciel qui s'embellit de jour en jour...En ce qui me concerne, je vais bien et je t'en ferais par dans un message que je t'enverrai sous peu ^^
Passe un très bon week-end printanier...
A bientôt, bisous ^^

Lyse a dit…

De jolis mots perlés se sont poss sur le fil d'émois

Les notes perlées de l'âme violon m'ont émue

Merci à toi petit poète

Passe un bon Dimanche

Je reviendrais un peu plus tard commenter ta joyeuse note dédiée à ma cousine Bécassine:))

Bisous

Josiane57 a dit…

Bien beau partage; merci.

Chris a dit…

Je viens de finir de lire aujourd'hui même "Lettre à un jeune poète" de Rilke. Une correspondance de toute beauté, même si j'ai préféré de loin "L'homme-plume" de Flaubert... En tout cas très beau texte et citation!

barbara a dit…

Bonjour Herbert!
Juste un bonjour en passant!
La couverture du livre, L'ile des morts est un tableau d'Arnold Böklin qui m'a toujours fasciné mais je ne saurais pas te dire pourquoi. Ca faisait bien longtemps, depuis mes études d'art, que je ne l'avais revu, mais l'effet est toujours le même. Merci de me l'avoir re-mémoré!
Belle journée
Bisous

Barbara

France a dit…

Bonjour oui c'est un véritable bonhuer que de te lire. Tu me dévoiles de nombreuses choses possitives, alors faut continuer ainsi. Merci